Au vu d'un bilan qui répond à nos attentes, notre engagement aux côtés de Marc Vuillemot et Cécile Jourda est logique, notamment pour continuer à promouvoir La

 

Une Seyne dynamique au sein de la Métropole.

 

L’engagement du Mouvement radical social-libéral (ex-radicaux de gauche), avec la candidature « L’énergie positive » est naturel.

Nous voulons continuer à œuvrer pour promouvoir le territoire seynois au sein d’un contexte territorial plus large.

 

L’engagement de La Seyne, en 2002, au sein de l’intercommunalité toulonnaise (décidé alors par une autre majorité) a globalement répondu à note attente.

 

Et ce fut encore plus le cas en 2018 avec le passage de la Communauté d’agglomération à la Métropole.

 

Il est logique de continuer à œuvrer ensemble au positionnement de notre belle vie dans une Métropole dynamique.

Le changement, les transferts de compétences intervenant sur les voiries, avec une réduction du nombre de propriétaires, permettant une vision plus claire des intervenants, une simplification dans la mise en œuvre des projets…

 

La fusion en cours des offices d’HLM entité dans un gestion unique des attributions, réhabilitations et des constructions…

 

Tout cela permet de rationaliser cet politique de solidarité que la loi a rendue obligatoire.

 

Avec la gestion de l’accueil des gens du voyage, par exemple, et bien sûr la mise en gestion commune des espaces littoraux ou encore des parcs publics…

 

Et nous ferons valoir nos expériences vécues en termes de gestion urbaine de proximité, de dynamisme de la démocratie locale, par l’association des habitants à la gestion.

 

Dans tous ces domaines, ce que nous voulons, c’est un nivellement, mais par le haut, de la Métropole.Et puis nous sommes mobilisés à l’échelle d’un territoire plus fort et plus solidaire autour des opérations majeurs de renouvellement urbain.

 

C’est décisif, cette gestion commune, avec davantage de moyens, des six quartiers périphériques d’habitat social et les centres dégradés.

 

Ce sera en particulier le cas avec la mise en place au centre ville de La Seyne – une excellente nouvelle ! – d’un Nouveau plan de renouvellement urbain confirmé récemment par l’Etat et devant être signé très prochainement avec l’ANRU.

 

Enfin, sur le plan économique et de l’emploi – domaines dans lesquels notre bilan municipal  et intercommunal sont excellents -, chacun sait que les enjeux dépassent très largement les espaces communaux.

 

Le passage à la Métropole et notre action solidaire entre communes du Grand Toulon est donc, notre seule chance pour ne pas être étouffés par les deux grandes métropoles voisines de Nice et Marseille.

 

C’est pour toutes ces raisons qu’il nous tient à cœur de renouveler notre engagement, à l’échelle de la Métropole, pour les chantiers en cours, tout en cultivant notre identité seynoise.