Petite enfance : un essor inédit des offres d'accueil de qualité à La Seyne

À La Seyne, la population des tout-petits de 0 à 3 ans représente 2259 enfants. Ce samedi, le 4ème forum de la petite enfance a été l'occasion de faire le point sur une compétence non obligatoire d'une commune mais qui, chez nous, se décline en une kyrielle de structures et d'actions, dans une démarche volontaire globale portée à la fois par la puissance publique et par de nombreux partenaires associatifs et privés...

 

Cette politique publique en faveur des familles est portée par un service public fort, qui a organisé un bel événement avec la 4ème édition du forum de la petite enfance, inscrit aujourd’hui dans les grands rendez-vous de la ville et qui a accueilli des centaines de familles. Cette année, une attention plus particulière a été portée aux jeunes enfants en proposant encore plus d'activités ludiques (structure gonflable, sculpture de ballons, et ferme pédagogique et balades à poney et en calèche), s'ajoutant aux des ateliers d'animation (lecture, motricité, chants et éveil musical, activités manuelles,...). Et les parents et professionnels ont pu se promener parmi les stands proposé, rencontrer les institutions et les structures d’accueil, assister à des conférence sur l'enfance et son développement.

 

LE PREMIER MAILLON DE  LA « CITÉ ÉDUCATIVE », LABEL NATIONAL ATTRIBUÉ À LA SEYNE

 

Que tous les organisateurs en soient sincèrement félicités et remerciés. Ce forum a été un temps fort qui illustre à merveille l'une des raisons pour lesquelles La Seyne est la seule commune du Var à avoir obtenu le label national de « cité éducative » pour son œuvre en faveur des 0 à 25 ans, de la naissance à l'insertion professionnelle et citoyenne des jeunes adultes.

 

Depuis les années 1950, la Ville s'est en effet attachée à permettre à tous les parents de concilier vie professionnelle et vie personnelle et familiale, en proposant des modes de garde diversifiés et adaptés aux besoins des familles. Mais il s'agit aussi d'offrir au jeune enfant les conditions d’un développement équilibré et adapté à l’évolution de ses besoins, de contribuer à l’intégration de tous les petits à besoins spécifiques comme le handicap, de favoriser l’égalité des chances et lutter de façon précoce contre les inégalités, tout en soutenant la fonction parentale dès le plus jeune âge.

 

Dans cette dernière décennie, la municipalité n’a cessé d’interroger sa politique de la petite enfance. Cela s'est fait en mobilisant les partenaires institutionnels de la Ville comme la Caisse d'allocations familiales et la Protection maternelle et infantile.

 

22 % DE PLACES EN CRÈCHES MUNICIPALES CRÉÉES...

 

Ces efforts d'évolution ont permis de maintenir et de développer l’offre d’accueil, en accroissant de 22 % le nombre de places en crèches collectives publiques. Mais ils ont également permis de créer un relais d’assistantes maternelles qui bénéficient toute la semaine à une centaine d'entre elles, pour accompagner l’accueil individuel, permettre aux assistantes maternelles de se rencontrer et d’échanger, mais aussi pour permettre également aux familles d’être aidées dans leurs démarches d’employeurs.

 

Les dernières années ont aussi conduit à diversifier les offres d’accueil, en proposant des solutions d’urgence, des réponses à des besoins occasionnels, ou des modes de garde à visée d’insertion. Et les familles sont désormais associées à la définition, au suivi et l'évaluation des missions des diverses structures, à travers la mise en place de conseils de crèches.

 

En fédérant tous les acteurs publics et privés de la petite enfance autour d’un projet partagé, en soutenant tous les projets de nouvelles crèches, on est maintenant parvenu à garantir plus de 1200 places d’accueil du jeune enfant, grâce aux contributions de tous les acteurs : nos 6 crèches collectives municipales, les 4 crèches collectives associatives, les 13 micro-crèches et les 180 assistantes maternelles participant au réseau territorial.

 

MAIRIE, ASSOCIATIONS, ASSISTANTES MATERNELLES, UNIES EN UN PROJET GLOBAL

 

Toutes ces structures sont soutenues pour leurs projets éducatifs par les services municipaux des sports et de la culture, et par des associations œuvrant dans le domaine socio-éducatif, de la santé et du bien être des tout-petits et de leurs familles (handicap, troubles du comportement, aide à la parentalité…), parmi lesquelles l'Association Vivre en Famille, le Moulin à paroles, l'association P'tits bouts douces heures, ou encore Rêve Lune.

 

Et tout ce beau monde de passionnés de l'éducation de nos plus jeunes concitoyens, bénévoles comme professionnels fonctionnaires et privés, était là, en week-end, hors temps de travail, pour promouvoir cette formidable diversité des offres.

 

Bravo et merci.


 

Marc Vuillemot, maire de La Seyne-sur-Mer et vice-président de la Métropole Toulon Provence Méditerranée